Et le prix littéraire de Fontaine d’Ouche 2017 est attribué à….

Un peu de patience, d’abord je raconte comment cette année s’est déroulée…

Petit rappel des épisodes précédents : depuis septembre, les élèves de 6ème du collège Rameau et de CM2 des écoles du REP de La Fontaine d’Ouche (Colette, Champs Perdrix, Buffon, Alsace, Anjou) ont lu six livres en commun, avec leurs enseignants et les assistants d’Education du collège.

Mais ils n’ont pas fait que les lire : ils les ont critiqués ! Une critique forte, argumentée, réfléchie et surtout publiée sur le site du prix littéraire… Donc on n’écrit pas n’importe quoi, on pense que sept milliards de personnes pourront la lire, on la signe pour lui donner du poids… On pense un peu à son identité numérique et à sa responsabilité d’auteur…

Mais ils n’ont pas fait que les critiquer : des rencontres ont eu lieu entre les classes ayant lu les mêmes livres au même moment et dans un instant de création des affiches er des grilles de mots croisés furent conjointement imaginées….

Mais ils n’ont pas fait que créer des affiches et des mots croisés : ils ont rencontré les auteurs, Julie Rey est venue dire comment Falstaff lui était venu, Hélène Vignal est venue avec Paul dire et chanter les histoires de Petit-Sabre et Loba, Frédéric Marais a pu expliquer pourquoi il n’y a que deux couleurs dans Yasuké…

Mais ils n’ont pas fait que des rencontres : ils ont enregistré des passages des livres ! Choisir son passage préféré, répéter pour mettre le ton, apprivoiser le micro et enfin..entendre la voix bizarre qui sortait des hauts-parleurs…

Mais ils n’ont pas fait qu’enregistrer : ils se sont documentés, ont cherché, pour écrire des questions pour les autres classes…

Et certains ont mis « Yasuké » en musique, d’autres ont joué « je peux savoir pourquoi je suis noir », ceux-là savent maintenant tout des samouraïs…

Et en plus de tout cela, ils ont lu ! Ils ont tous tout lu !

Et ils ont voté pour celui qu’ils avaient préféré.

Alors, le 19 juin, tous les élèves se sont donnés rendez-vous au collège Rameau pour une journée de fête et de défis autour des livres :
– Le jeu de l’oie du prix littéraire de FDO, avec ses défis compliqués et ses questions inattendues
– Le diabolique quiz audio
– Les 132 questions du quiz classique
– la course d’orientation dans le collège avec un objet par balise !

Et au cours du grand pique-nique qui a regroupé tous les élèves dans la cour du collège, le nom du lauréat du prix littéraire 2017 de Fontaine d’Ouche a été annoncé :

« UNE BELLE BROCHETTE DE BANANES »

de Jean-Philippe Arrou-Vignod

est le lauréat du prix littéraire de Fontaine d’Ouche 2017

Rendez-vous l’année prochaine pour la troisième édition du prix !

Merci à tous nos partenaires !

D’autres photos bientôt sur le site du collège !

 

 

Une belle brochette de Jean-Quelque-Chose

A moi avis ce livre est un peu trop léger une photo mystère des fesses deJean A. par exemple… Sinon dans l’ensemble le libâtard de pur race, sage comme une image qvre est très original. Mon passage préféré est:<< Je vous présente Dick c’est un ui a tous ses vaccins à jour>>. Mon histoire préféré est les Jean z’ Olympiques qui boulverse totalement4-etoiles les habitudes de la amille des Jean. Ce livre mérite une-belle-brochette-de-bananes4-etoiles

Les 6C et le mystère Dédale

Nos passages préférés : quelques extraits du mystère Dédale lus par les CM2 de l’école Champs Perdrix

Une famille de bananes

J’ai bien aimé car c’est marrant. Mon chapitre préfèré c’est la famille s’agrandit. Les noms des personnages sont rigolos ils commencent tous par Jean. Mon personnage préfèré c’est Jean.E. car il zozote. C’était trop marrant le chapitre La photo mystère car c’est la photo d’une paire de fesse. Je n’ai pas aimé le chapitre Le loup de mer car c’est ennuyant et parce que il n’y a pas de suspense. Je vous conseille ce livre si vous aimez les livres marrants.

Illustration:Dominique Carbasson.

Auteur:Jean-Philippe Arou-Vignod.

Le chat casqué

J’ai bien aimé ce livre car il y a un espèce de passage secret qui revient dans le passé. En plus, l’histoire se passe à guédelon.

C’est l’histoire de trois jeunes qui vivent à Guédelon. Un jour, la cousine de la jeune fille , Najoie est en visite avec son copain Batiste Chatard. Najoie n’aime pas sa cousine et veut se tenir à l’écart de la classe. Batiste et Nouranne, (la cousine de Najoie) trainent loin de leur classe. Ils étaient en train de chanter des chansons avec leur nom de famille. Nouranne  dit-Château chatard reviens repars. Et un chat arriva avec un heaume sur la tête. Les deux amis le suivirent puis le chat arriva devant des escaliers. Ils descendirent les marches et arrivèrent dans le passé de Guédelon. Pendant ce temps, au présent la classe des deux amis s’inquiétaient. Du coup,  Najoie devait s’en mêler. Cela faisait deux heures que tout le village les cherchait. Puis Najoie vit le chat casqué, Najoie se doutait de quelque chose. Elle prononça: Château chat tard, reviens repars. Puis le chat apparu, il se frotta contre Najoie et ouvrit une trappe dans le sol et un escalier apparut. Elle alla chercher les deux amis et les ramena. Batiste et Nouranne voulaient retourner voir quelqu’un dans le passé et Najoie les ramenas, ce fut ça plusieurs fois.

Les trois personnages sont aventuriers pour sauver des personnes.